home media

L’émérgence et le déploiement des réseaux sociaux dans le monde digital

L’histoire des réseaux sociaux est très récente. Elle a moins de 20 ans…

En 2004, Zuckerberg lance Facebook. Bien entendu il y a eu d’autres réseaux avant mais Facebook est celui qui a le plus engagé les populations, celui qui a permis un dévelop-pement massif de bon nombre d’entre eux.

LinkedIn, le réseau des professionnels a été lancé en 2003 et Twitter, le réseau des brèves, a été créé en 2006.

Pourtant on a parfois l’impression qu’ils ont toujours été là parce qu’on ne peut plus s’en défaire, ou alors avec beaucoup de difficultés. En réalité, c’est Internet qui est très récent. Avec une technologie qui ne cesse de s’améliorer, les consommateurs deviennent vite dépendants. Rappelez-vous en 1995, Internet arrivait en Europe et en 1998 Google faisait son entrée, c’était il y a 20 ans seulement.

Peu à peu Internet est devenu mobile et c’est à Apple qu’on doit cette nouvelle révolution avec son premier iPhone ! Le téléphone intelligent (smartphone), tactile, est capable d’aller sur le Net grâce à la 3G, de prendre des photos, d’intégrer des applications spécifiques… pour faciliter la vie.

L’accès à Internet depuis son mobile est devenu une habi-tude pour tous les consommateurs. En 2016, les Français passent en moyenne 58 minutes par jour sur l’Internet mobile (étude CREDOC 2016) et ils sont 73 % à posséder un smart-phone (étude Baromètre du numérique 2017). Aujourd’hui, les connexions internet sur mobile dépassent les connexions par ordinateur et 76 % des Français utilisent Internet quoti-diennement (étude Baromètre du numérique 2017).

De nouveaux comportements voient le jour avec l’utilisa-tion des messageries instantanées.

Les réseaux sociaux sont tous différents mais leurs fonc-tionnalités restent les mêmes (connecter les gens entre eux, leur permettre de partager des idées et expériences…). Leur objectif est d’obtenir un maximum d’inscrits afin de vendre un maximum d’espaces publicitaires. C’est la raison pour laquelle ceux que nous étudierons sont gratuits (il existe une version payante de LinkedIn mais la version gratuite est as-sez étendue et offre des possibilités très intéressantes).

Le fonctionnement des réseaux sociaux est assez simple : donner la possibilité aux abonnés de partager des informa-tions et des émotions (ces émotions sont désormais syn-thétisées en images grâce aux émoticônes, les utiliser nous absout de mettre des mots et permet une meilleure com-préhension). Bien entendu, pour recevoir une information, il faut appartenir au groupe de la personne qui transmet cette communication. Lorsque vous avez plusieurs centaines ou milliers de personnes dans votre réseau, il devient difficile de voir toutes les publications des membres de votre com-munauté. C’est pourquoi les réseaux sociaux ont créé des algorithmes qui notent les publications en fonction de vos appétences. Ces algorithmes font passer en priorité les mes-sages susceptibles de vous intéresser. En d’autres termes, s’il y a une personne dans votre réseau dont vous ne likez ni partagez jamais les publications, le réseau social ne vous montrera plus les informations liées à cette personne.

C’est important puisqu’en tant qu’entreprise, si vous dif-fusez des contenus qui ne sont jamais vus, lus ou partagés, vos fans et followers ne verront plus rien de votre entreprise dans leur fil d’actualité.

L’algorithme de Facebook, le EdgeRank, est basé sur l’affi-nité des personnes (leurs interactions régulières) et l’enga-gement des posts (leurs réponses, partages, likes et com-mentaires). Les algorithmes des autres réseaux sociaux sont également basés sur ces critères.

À l’inverse de Google, qui donne des indications très précises de ce qu’il attend pour bien référencer un site, les secrets des algorithmes des réseaux sociaux sont plutôt bien gardés. Bien que l’on connaisse les principes généraux, per-sonne ne sait précisément comment ils fonctionnent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *